Cher(e) lectrices et lecteurs, comme vous avez pu le remarquer ces jours ci, toutes les boutiques et rue se pare d’un habit orange (même votre espace), des citrouilles poussent à tous les coins de roue sans oublier les sorcières terrifiantes s’envolant dans tous les sens.
 
En effet fin octobre, la France fête désormais Halloween cette célèbre fête importée des Etats-Unis aux couleurs celtes.
 
Mais vous n’êtes pas sans savoir que pour les Etats-Unis, elle est ancrée dans la culture américaine depuis des décennies et qu’elle est d’importance capitale. 
 
En effet, c’est à la fin du XIXe siècle que Halloween devint une fête nationale aux États-Unis, avec ses jeux, ses divinations, et la coutume du « Trick-or-treat » 

Image hébérgée par hiboox.com

 
Aujourd’hui de nombreux commerçants aux États-Unis font plus d’affaires à Halloween qu’à Noël ! Il y a peu de films, dessins animés, feuilletons qui n’aient une scène se déroulant durant cette fameuse nuit.
 
On y a même rencontré E-T- et Woody Allen !
 
Même si Halloween ne se fête que le 31 octobre, c’est durant tout le mois d’octobre que les enfants américains le préparent : décorer les maisons, créer son déguisement, et se préparer pour le Trick-or-treating avec une taie d’oreiller pour ramasser le maximum de bonbons.
 
Le thème des déguisements et décorations tourne autour des sorcières, chats noirs, fantômes, squelettes, diseuses de bonne aventure, vampires, loups-garous, citrouilles…
 
La soirée se termine à chacun sa guise en chantant, en dansant, en jouant, en se racontant des histoires horribles…
 
En Amérique du Nord, Halloween n’a pas toujours été une fête d’amusements …
 
Au début du siècle, les gens se jouaient des tours pas nécessairement sympathiques. Les enfants se contentaient de défiler déguisés dans les rues et revendiquaient fortement des petits cadeaux.
 
Gare aux radins!
 
La tradition du trick or treat en frappant aux portes n’est venue que dans un deuxième temps, plus récent, dans les années 30.
 
Dans le même ordre d’idée, la sorcière n’est présente dans le folklore de Halloween que depuis le XIX°s. On retrouve là les Saturnales, la fête des Fous ou de l’Ane.
 
Halloween a mis longtemps pour devenir ce qu’elle est aujourd’hui, une fête de magie, mystère, déguisements et bonbons.
 
La tradition dit que les activités tumultueuses des mauvais esprits et sorcières sont les mêmes que celles des enfants, masqués par la coutume derrière les déguisements de fantômes et de squelettes.
 
Tout se passe comme si les enfants sont la continuation de ces mauvais esprits par les déguisements qu’ils portent et donc par leur identification.
 
A eux donc de jouer les tours que jouaient les morts en passant une dernière fois parmi les vivants…
Publicités