Me voila arrivé à Sacramento, première grande étape au Golden State. Cette ville, à l’est de l’Etat, est depuis 1854, la capitale de la Californie. Elle fut fondée en 1839 par un immigré suisse, John Sutter, qui construisit Fort-Sutter à l’emplacement de la cité actuelle au confluent de l’American River et du Sacramento.

Image hébérgée par hiboox.com

 
Cédé par le Mexique à Sutter en 1848, le jeune état devint un haut lieu de la Ruée vers l’or qui permit à la ville de Sacramento de se développer à grande vitesse. Lorsqu’en 1854, Sacramento fut proclamée capitale de la Californie, sa population sans cesse croissante lui valu d’être le centre névralgique de l’Etat.
 
Sac ou Sacto, comme la surnomme ses habitants, est malgré tout une ville dite provinciale et agricole, peu touristique, loin de l’agitation et de l’image que l’on peut avoir des villes californiennes.
Pour vous qui souhaitez y venir, je vous conseille de commencer votre visite par la vieille ville (Old Sacramento). Là bas vous replongerez dans l’époque faste de la Ruée vers l’or. Des ensembles immobiliers ont été restaurés à l’identique du XIXème siècle, saloon, façades à fronton, boutiques et hauts trottoirs couverts en planches vous attendront pour de sublimes photos.
 
Le California State Railroad Museum est aussi un lieu que vous ne pouvez rater, racontant l’épopée du chemin de fer, il offre une collection exceptionnelle qui ravira petits et grands fous de vieilles locomotives à vapeur.

Image hébérgée par hiboox.com

 
Partez ensuite pour Downtown Sacramento pour admirer le Californian State Capitol qui surplombe la ville par sa masse imposante et sa coupole rappelant celle de Washington. Votre visite sera aussi belle à l’intérieur avec ses mosaïques au sol qu’à l’extérieur avec son parc-jardin de 10 hectares. Outre la star qu’il abrite (Arnold Schwarzenegger – Gouverneur de Californie), le Capitole est à lui seul un lieu incontournable de Sacramento, visite à succès assurée !!
 
Downtown regorge d’autres monuments à voir comme le Sutter Fort, lieu conservé et restauré qui a donné naissance à la ville actuelle ou encore le Golden State Museum qui retrace l’historique de l’Etat à travers des expositions thématiques tout au long de l’année.
Pour les passionnés d’Indiens, ne manquez surtout pas le Californian State Indian Museum, où costumes, arts et traditions indiennes vous y attentent, un fabuleux lieu d’hommage à ces peuples.
 
Enfin amoureux des voitures, rendez vous au Towe Auto Museum pour admirer de « belles américaines »
 
Pour boucler mon étape, je décide d’abandonner ici ma voiture de location et de prendre la route maritime. En effet Sacramento possède un port connecté via un canal à la baie de San Francisco. Rien de mieux qu’une croisière pour gagner ma prochaine étape : San Francisco.
 
Embarquement immédiat, au revoir Sac, c’est nostalgique que je te quitte, toi, la ville dont le destin a bien fait les choses. 
Publicités