La Napa Valley, ça ne vous dit peut être rien mais pour certains producteurs bordelais de vins, ce nom résonne amèrement. En tant que bordelais, on est un peu chauvin et il va de soit que les vins du bordelais sont les meilleurs.

Image hébérgée par hiboox.com

 
Rien de mieux qu’un rouge médoc accompagnant un sublime fromage des Pyrénées, rien ne vaut un blanc sauternes, sucré a souhait et qui ronfle au palais comme un bonbon, rien ne vaut un verre de rosé bien frais, au bord de l’eau, par un été chaud et ensoleillé. Voilà ce qu’est ma région, mon sud-ouest si fier d’y vivre et d’avoir de telle richesse gastronomique.  

Image hébérgée par hiboox.com

 
Mais il y a la bas, outre atlantique, une région qui rompt ce monopole cher à ma région, c’est la Napa Valley. La Napa est un comté de la Californie qui est la principale région de production viticole des Etats-Unis dont les vins sont presque aussi réputés que nos vins français.  
 
La Napa Valley compte plus de 900 domaines qui s’étalent de Caneros au sud au nord de Calistoga le long de deux routes principales (Highway 29 et Silverado Trail). Plus d’une dizaine de sous-appellations de Napa Valley sont reconnues comme régions viticoles américaines (ou AVA, l’abréviation de American Viticultural Area) et donc protégées commercialement par l’OMC. Parmi les AVA les plus réputées de la vallée de Napa, on trouve Napa Valley, Yountville, St. Helena, Rutherford ou encore Oakville.  

Image hébérgée par hiboox.com

 
Le comté de Napa est la troisième destination la plus visitée des États-Unis après le Grand Canyon et les parcs Disney. On estime à plus de 3 millions le nombre de touristes venant déguster les vins et profiter de l’art de vivre dans la région. Le style de vie développé par la région est clairement méditerranéen. La vallée est aussi connue pour la grande qualité de sa restauration qui a été plusieurs fois primée au Guide Michelin.  
 
Ayant massivement investi dans des moyens de productions modernes dès les années 70, le comté de Napa ne produit aujourd’hui que 4% du vin américain en volume mais 17% en chiffre d’affaires.
 
La première vigne à vocation commerciale est plantée en 1840 par George Yount (ce sont les missionnaires espagnols qui les premiers plantèrent des vignes en Californie, mais Napa fut la dernière région où ils établirent leurs activités viticoles), mais la région ne connaît un véritable succès international que depuis les années 80, notamment grâce au marketing agressif effectué par Robert Mondavi et la Napa Valley Vintners Association qui regroupe la plupart des producteurs de la région.

Advertisements