Image hébérgée par hiboox.com

Tour d’horizon sur un film sorti le 9 mai chez nous, ce film c’est "Lucky You".
 
Avec pour décor la ville de Las Vegas, entrez dans le monde trés secret des grands tournois de poker. Voici l’histoire :

Image hébérgée par hiboox.com

 
Dans les salons de Las Vegas où s’affrontent les meilleurs joueurs de poker du monde, Huck Cheever est connu comme un risque-tout. Mais, dans sa vie privée, ce flambeur acharné est un homme d’une prudence extrême, qui refuse tout investissement émotionnel, toute relation durable.
Lorsque Huck se présente au Tournoi International de Poker 2003, avec la ferme intention de remporter le titre en même temps que les faveurs de la chanteuse Billie Offer, un obstacle inattendu se dresse sur sa route : son père, L.C. Cheever, joueur légendaire, qui abandonna jadis la mère de Huck. Une lutte sans merci, attisée par des années de ressentiment, oppose d’emblée les deux hommes pour la conquête du titre.

Image hébérgée par hiboox.com

A l’approche du duel final, Huck comprend que, pour rafler la mise à la table de poker et au jeu de la vie, il va devoir changer de tactique…
 
En ce qui concerne le casting, là aussi on est vraiment servi. Vous retrouverez notamment la belle Drew Barrymore, Eric Bana (Hulk…) et le grand Robert Duvall (Open Range…). Tout ce petit monde emmené par Curtis Hanson, fabricant de succés qui a notamment réalisé les films 8 Mile et L.A Confidential.

Image hébérgée par hiboox.com

 
Mais un film sur le poker ne serait rien sans des vrais joueurs de poker. Afin de brosser un portrait authentique de l’univers du poker, l’équipe du film a fait appel à plusieurs joueurs renommés, à commencer par Doyle Brunson, dit "Texas Dolly". Double vainqueur des World Series, il a (comme dans le film) un fils qui s’est engagé dans la même voie. A côté de cet éminent conseiller poker, Matt Savage, qui a dirigé plusieurs grands tournois, était le "conseiller tournoi", tandis que Jason Lester (4e des World Series 2003)a été engagé comme consultant pour la séquence finale du championnat. Tous trois jouent aussi leur propre rôle dans le film.

Image hébérgée par hiboox.com

 
Alors pourquoi un film sur le poker ?
 

Image hébérgée par hiboox.com

Avec Lucky you, Curtis Hanson s’intéresse à une discipline qui connaît engouement sans précédent depuis quelques années. Il plonge l’action du film au coeur du tournoi mondial de poker. Mieux connue sous le nom de World Poker Tour, cette compétition se déroule dans toutes les grandes villes où se joue le poker, Paris ou, comme ici, Las Vegas. Curtis Hanson précise ses intentions : "J’avais envie d’inscrire l’histoire d’une relation filiale et amoureuse dans le monde du poker parce que j’ai toujours été fasciné par le fait que les dons nécessaires à une bonne pratique du poker sont diamétralement opposés à ceux qu’appelle une bonne relation personnelle. La tromperie ou le bluff, qui peuvent compromettre à jamais une histoire d’amour, font partie intégrante du jeu. À la table de poker, il n’y a aucune place pour l’esprit de solidarité : c’est un sport individuel qui se dispute là. Le joueur doit être totalement focalisé sur lui-même. Il ne peut sympathiser avec quiconque, il ne doit pas se demander si l’adversaire peut ou non se permettre de perdre. À l’inverse, une bonne relation amoureuse est basée sur l’empathie, le souci de l’autre, l’honnêteté, voire l’abnégation. Au vu de cette dichotomie, il m’a semblé que le poker pouvait être à la fois la métaphore et le miroir des différentes relations évoquées dans ce film."
 
Un film riche et intéressant, alors filer à la découverte des cartes de jeux sur les tables de Las Vegas. C’est au cinéma depuis le 9 mai 2007. 
Publicités