Née aux Etats-Unis, la musique country est aujourd’hui l’une des formes de musique les plus populaires au monde. Rythmique ou traînante, sentimentale ou émouvante, la country vient des musiques folkloriques celtes des immigrés irlandais et écossais. Cette musique, avec le blues un symbole de l’Amérique.

Image hébérgée par hiboox.com

 
Elle prend ses origines dans les Appalaches où s’installent les premiers colons. Les compositeurs mettent par écrit les ballades traditionnelles de leurs pays d’origine en modifiant parfois la musique ou les paroles. Peu à peu ils y ajoutent des éléments de leur nouvelle vie, de leurs émotions nées du territoire américain, tout en gardant les caractéristiques européennes, notamment la présence du violon, la tradition des chants celtiques et des hymnes des églises protestantes.
 
En 1916, cette tradition de la musique country est compilée par Cecil J. Sharp ; ce compositeur anglais décortique plus de 1700 ballades, formant ainsi une impressionnante documentation. Au début du XXème siècle, l’utilisation du banjo se répand (plus facile à fabriquer et moins coûteux que la guitare) et s’intègre parfaitement à la musique country des Appalaches.
 
Survient ensuite la « Hill Billy music », ainsi surnommée par Al Hopkins quand le producteur Ralph Peer lui demande quel est son style de musique. Il répond « We’re just a bunch of hillbillies from North Carolina and Virginia. Call it anything you want ».

Image hébérgée par hiboox.com

 
Au fil du temps, la musique country devient un genre musical à part entière et engendre de nombreux styles tels que le old time country, the honky–tonk, le bluegrass, le western, le western swing, le rockabilly, le Nashville sound, le folk, la new country. La plus connue de ces déclinaisons est le bluegrass. Ce style musical originaire du Kentucky (dont on dit que le ciel donne à l’herbe des reflets bleus, au coucher du soleil), qui puise sa source dans les massifs montagneux des Appalaches. Il s’agit d’une musique très rythmée aux harmonies vocales à 3 ou 4 voix où le banjo, la contrebasse et la mandoline s’entremêlent à merveille.
Les nombreux styles de country se métissent également avec d’autres genres musicaux comme le jazz et se prêtent facilement au rythme du rock-and-roll. Le country rock en est une fusion très réussie ; une des meilleures illustrations est la rencontre entre Johnny Cash et Elvis Presley, en décembre 1956, qui allait donner naissance au désormais mythique Million Dollar Quartet, avec Jerry Lee Lewis et Carl Perkins.
 
C’est en 1924 que sont enregistrés les premiers disques de « Hill Billy music » par Columbia Records ; la même année, Vernon Dalhart devient le premier chanteur country de réputation nationale.
 
Les origines de la musique country moderne se retrouvent dans deux principales influences : Jimmie Rodgers et la famille Carter. L’humour, le whisky, le meurtre, la mort et la destitution sont des thèmes centraux dans l’oeuvre de Jimmy Rodgers, perpétuée par des artistes comme Hank Williams et Johnny Cash. La famille Carter marquera l’histoire de la musique country, par la voix de Sara et la guitare de Maybelle, annonciatrice de grands talents féminins comme Patsy Cline et Dolly Parton.
 
Dans les années 1960, Nashville, Tennessee, devient la capitale de la musique country. Le Nashville sound devient célèbre pour emprunter des sonorités à la musique pop des années 1950.
 
De Ray Charles à Patsy Cline, en passant par Willie Nelson la musique populaire des Etats-Unis est bien ancré donc dans la culture américaine. La country a souvent été décriée par certains critiques comme étant la musique préférée de « l’Amérique conservatrice et
blanche », mais a pourtant été influencée par deux chanteurs de country noirs : Ray Charles et Charley Pride.

Image hébérgée par hiboox.com

 
C’est à partir de 1990, que le line dancing (aujourd’hui de plus en plus populaire en France) commence à influencer la production de musique country. Ces années voient émerger des formes différentes de country : une nouvelle génération de musiciens tourne le dos au Nashville sound et emprunte des sonorités aux groupes punk et rock. Ces métissages de styles et la constante évolution des genres démontrent que la musique country est un style en perpétuel renouvellement, à la fois capable d’attirer de nouveaux publics et de satisfaire les inconditionnels. La country n’est pas seulement une musique mais aussi une danse qui accompagne ces rythmes populaires. S’apparentant à du madison, la danse country est simple et très amusante à faire (j’en ai d’ailleurs fait l’expérience!).
 
Elle revient de plus en plus sur le devant de la scène apportant avec elle, un état d’esprit, sans oublier le Stetson outil indispensable pour coiffer les apprentis cowboy! La country se démocratise est fait partie des styles de musique très en vogue actuellement, de nombreux chanteurs s’inspirent de ces rythmes populaires et ils n’est pas rare qu’aujourd’hui vous entendiez un peu de country dans différents albums. En termes de vente, la musique country talonne le rock and roll, et le chanteur Garth Brooks a vendu plus de disques que n’importe quel autre artiste dans l’histoire de la musique américaine – plus qu’Elvis Presley ou encore Michael Jackson.
Advertisements