Image hébérgée par hiboox.com Le drapeau américain, la Bannière Etoilée, le Stars and Stripes ou l’Old Glory, est sans doute l’un des drapeaux les plus fameux du monde. Il présente un champ rayé de 13 bandes horizontales rouges et blanches (sept rouges, six blanches) symbolisant les colonies qui se soulevèrent contre la Grande-Bretagne et à l’origine de la création de l’état américain, et un canton bleu renfermant 50 étoiles blanches représentant les états de l’Union. Il y a donc autant d’étoiles que d’états et le nombre d’étoiles a évolué avec le temps. Les étoiles sont ajoutées le 4 juillet suivant l’intégration des nouveaux états.
 
La première version du drapeau qui remplaça un ensemble d’étendards révolutionnaires comprenant notamment le drapeau de la "Grande Union", le premier à avoir été hissé, au début de 1776, par George Washington (1732-1799) lorsqu’il proclama l’organisation de l’Armée Continentale fut adoptée le 14 juin 1777 par une résolution du Marine Committee du Second Congrès continental tenu à Philadelphie.
 
« Resolved, that the flag of the United States be thirteen stripes, alternate red and white; that the union be thirteen stars, white in a blue field representing a new constellation. »
« Décide, que le drapeau des États-Unis sera constitué de treize bandes, alternativement rouges et blanches ; que le pavillon comportera treize étoiles, blanches sur un champ bleu représentant une nouvelle constellation. »

Image hébérgée par hiboox.com

 
Le nombre treize représente de manière évidente les treize états d’origine (Connecticut, New Hampshire, New York, New Jersey, Massachusetts, Pennsylvanie, Delaware, Virginie, Caroline du Nord, Caroline du Sud, Georgie, Rhode Island et Maryland). Mais aucune distinction n’est faite de ce point de vue entre les étoiles et les bandes. Ainsi, lorsqu’en 1795, le Vermont et le Kentucky entrent dans l’union, le nombre d’étoiles et le nombre de bandes passent à quinze. Ce n’est qu’en 1818, que le Congrès décréta que le nombre de bandes serait ramené à treize, et qu’à l’avenir, seule une étoile serait ajoutée dans la canton pour marquer la venue d’un nouvel état, le 4 juillet suivant sa date d’admission.
 
De même, les couleurs sont choisies en 1777 sans justification. Mais le 20 juin 1782, le grand sceau des États-Unis d’Amérique est adopté avec des explications et une référence au drapeau :
 
« The colors of the pales are those used in the flag of the United States of America; White signifies purity and innocence, Red, hardiness & valour, and Blue, the color of the Chief signifies vigilance, perseverance & justice. »
 
« Les couleurs des bandes verticales sont celles utilisées sur le drapeau des États-Unis d’Amérique ; le Blanc signifie la pureté et l’innocence, le Rouge, la bravoure et la valeur et le Bleu, la couleur de la large bande signifie vigilance, persévérance et justice. »

Image hébérgée par hiboox.com

 
Le dessin ne devint officiel réellement qu’en 1912 avant des modifications intervenues en 1959 et en 1960, lors des admissions de l’Alaska et d’Hawaï. La version actuelle date donc du 4 juillet 1960 et des versions portant jusqu’à 56 étoiles sont déjà dessinées, au cas ou de nouveaux États adhèrent à l’Union comme Guam, Porto Rico et le District of Columbia sont les candidats les plus sérieux au statut d’État américain).
 
Enfin sachez que depuis 1942, le drapeau est soumis a un protocole stricte, inscrit dans la loi par un code régissant l’utilisation du drapeau dans lequel il est notamment question de la vitesse avec laquelle on doit monter et baisser les couleurs, ou encore de son déploiement devant les écoles.
Advertisements