Amerigo Vespucci est mort, mais son nom, ou plutôt son prénom, allait faire couler beaucoup d’encre. Chacun sait que le continent américain fut baptisé à partir du prénom du navigateur florentin.

Image hébérgée par hiboox.com

 
Nous le devons à un géographe de Saint Dié en France (eh oui !). Dans cette petite ville des Vosges, en Lorraine, un imprimeur du nom de Gauthier Lud décide en 1507 de rééditer la "Cosmographia de Ptolémée", l’ouvrage géographique de référence à cette époque.
Les nombreuses découvertes de ces dernières années impliquaient qu’on la corrigeât. Pour tracer et graver les nouvelles cartes on fit appel à un jeune géographe du nom de Martin Waldseemüller.
 
Sur quelles bases allait-on s’appuyer pour la description de ces nouvelles terres ? C’est alors qu’on se souvint qu’un certain Amerigo Vespucci, qui fut le premier à faire état du Nouveau Monde dans sa lettre de 1503 intitulée "Mundus Novus".
 
En 1505, le Duc de Lorraine fait parvenir un abrégé en français des expéditions de Vespucci ainsi que des documents cartographiques portugais, ce qui convainc alors Waldseemüller de ne pas se limiter à un nouveau texte mais de dessiner aussi une carte représentant le nouveau monde tel que décrit par Vespucci. La tâche est ardue et se révèle plus longue que prévue.

Image hébérgée par hiboox.com

 
Néanmoins, la version latine du document final est publiée le 24 avril 1507, un ouvrage de 52 pages, accompagnée de la première carte du monde sur laquelle figure l’Amérique, ainsi nommée. « Je ne trouve aucune raison de ne pas appeler le nouveau continent, terre d’Amerigo, en hommage à son découvreur, ou plus simplement America, puisque aussi bien les continents européen et asiatique ont reçu des noms féminins, Europa et Asia », note Waldseemüller dans l’ouvrage pour expliquer ce choix.
 
Waldseemüller y mentionne même la quatrième partie de la terre et ajoute comme proposition personnelle, "que l’on pourrait appeler désormais terres d’Americus ou America, puisque c’est Amerigo qui l’a découverte.
 
C’est ainsi que fut baptisé le Nouveau Monde.
Advertisements