superbowl

Les Giants de New York ont réalisé un sensationnel exploit, dimanche, lors du 42e SuperBowl, en battant les Patriots de New England (17-14), invaincus depuis le début de saison. Ils succèdent ainsi aux Colts d’Indianapolis. 292220984-superbowl-les-new-york-giants-remportent-une-victoire-surprise-sur

Les dix lettres du mot perfection s’apprêtaient déjà à faire la une de tous les médias américains. New England menait 14-10, la voie d’une saison sans défaite s’entrouvrait enfin, et la montre, elle, tournait.

Mais à 35 secondes du terme, dans cette chaleur de l’University of Phoenix Stadium, Plaxico Burress renvoyait tous les Patriots à leurs vieux fantasmes. Définitivement. Un touchdown, pour l’histoire, scellait le sort de ce 42e SuperBowl qui fera date.

Jamais une équipe n’était à ce point favorite, jamais une équipe n’avait aligné autant de records en une saison, et surtout jamais une équipe n’avait à ce point l’occasion d’entrer au Panthéon de la NFL. geantissime_reference

Cette opportunité était unique, et les fans de foot US risquent de devoir attendre longtemps, désormais, avant de pouvoir en contempler une autre. Grâce aux Giants, on a donc fini par admettre que ces Pats étaient prenables.

Il aura tout de même fallu attendre 19 matches pour y croire.

Advertisements