La cité des Anges n’a pas de réel centre. C’est la juxtaposition d’au moins 18 communautés, qui témoignent de l’installation par strates, à commencer par les pionniers européens. Profitez de votre séjour pour chasser les stars et découvrir le Pacifique.

clip_image002

Une ville mosaïque

Los Angeles est la seconde ville des Etats-Unis après New York avec 4 millions d’habitants, 10 millions dans l’agglomération. Ici le monde entier est représenté et l’espagnol (25 % de la population est latino) est la seconde langue vivante, voire la première selon les quartiers.

De l’avis des Angelinos, la meilleure façon de découvrir cette mosaïque est sans doute de parcourir Sunset Boulevard d’Est en Ouest en partant de Down Town, traversez le cœur historique et hispanique de L.A (Los Feliz) , asiatique Thaï Town, puis Little Armenia, rejoignez Hollywood berceau du cinéma, surfez sur West Hollywood (cœur gay), sillonnez Beverly Hills (sans surprise), Westwood l’universitaire, Bel Air, Brentwood pour finir à Pacific Palisades au bord de l’océan Pacifique.

Down Town, le centre ville historique

De l’autre côté de Ventura Boulevard, sorte de frontière impalpable, s’étend Down Town, le centre ville historique. La municipalité a fait de gros efforts pour réhabiliter Down Town, qui possède maintenant un magnifique complexe de cinéma (Arclight) et une vie culturelle riche.

clip_image004

Passadena

Au Nord-Est de Down Town, Passadena est une sorte d’enclave, la ville où se sont installés les premiers gros fermiers du Middle West en 1880. Une cité charmante avec un vrai centre ville, des hôtels particuliers, le musée Norton, et ses collections de sculpture de Rodin, Henri Moore, Brancusi, la bibliothèque Huntington, et son fabuleux jardin botanique.

clip_image006

En route vers Pacific Palisades

Impossible de ne pas se diriger vers le Pacifique, une balade à « Pacific Palisades » s’impose. Située entre Santa Monica et Malibu, sur les falaises qui surplombent l’océan et l’autoroute PCH, « Pacific Palisades » est un des villages les plus côtés de L.A. Avec maisons en bois de style néovictorien, ses allées bordées d’une végétation luxuriante (lantanas, magnolias, aloès, yuccas) soigneusement entretenue, on se croirait…dans « Desperate Housewives ».

Pacific Palisades est un petit paradis avec un vrai centre, un marché bio de rêve le week-end, un café pour prendre son petit-déjeuner, une très jolie librairie et quelques boutiques de luxe. Ce n’est pas un hasard si Pacific Palisades – plus central et moins tapageur que Malibu – , est devenu un des sanctuaires des auteurs à succès de L.A.

Publicités